AccueilFAQRechercherPartenairesS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 Calypso Edoneth ~ Professeur

Aller en bas 
AuteurMessage
Calypso Edoneth
Colère ~ Professeur

Colère ~ Professeur
Calypso Edoneth

Nombre de messages : 109
Age : 36
Localisation : Derrière vous peut-être... Retournez-vous pour voir?
Métier ou année d'étude : Professeur
Date d'inscription : 04/01/2008

Calypso Edoneth ~ Professeur Empty
MessageSujet: Calypso Edoneth ~ Professeur   Calypso Edoneth ~ Professeur EmptySam 5 Jan - 0:54

Nom :
Edoneth

Prénom :
Calypso Eleonore (Elle maudit son deuxième prénom et refuse qu'il soit prononcé par qui que ce soit)

Age :
26 ans

Famille :
* Leon Edward Edoneth : Père de Calypso, à ce jour disparu. Présumé mort puisqu'il n'y a aucun signe de vie de sa part depuis maintenant plus de 10 ans. Calypso a toujours été en relation conflictuelle avec son père. Etant donné qu’il gérait seul l’éducation de Calypso (enfin, disons qu’il essayait) puisque la mère de Calypso préférait rester à l’écart de tout ceci, il était toujours celui qui faisait des sermons, celui qui punissait. Calypso le détestait.

* Audrey Ellies Edoneth, née Fries : Mère de Calypso, à ce jour disparue. Présumée morte tout comme Leon car il n'existe aucun signe de vie d'Audrey depuis plus de 10 ans. A l’époque où Calypso habitait avec ses parents, elle entretenait une relation assez distante avec sa mère. Elles n’ont jamais été proches. Audrey était très effacée et laissait Leon gérer l’éducation de Calypso.

* Robert Elliot Edoneth : Grand-père partenel de Calypso. Âgé de 85 ans, il vit ses vieux jours dans un petit manoir dans le sud de l'Ecosse. Lorsqu’il s’est rendu compte de ce que l’on faisait subir à sa petite fille, il décida de la prendre chez lui. Les parents de Calypso ne s’y opposèrent pas, se contentèrent de le traiter de vieux fou. Et c’est donc lui qui s’est occupé d’elle jusqu’à la majorité de la demoiselle. A l’opposé de son fils, il n’empêchait jamais Calypso d’agir selon sa volonté. Il est particulièrement fier de Calypso. Oui, vous avez bien lu : il est fier d'elle. Cinglé le vieux? Mais non voyons. Bref…

* Nix Leviaz : Petite soeur de coeur de Calypo. Calypso est très attachée à la demoiselle. Dès son entrée à l’école, Calypso s’est rapproché de Nix, qui à l’époque, bien qu’encore petite, traînait déjà dans les couloirs. Elles se disputaient déjà beaucoup, mais s’adoraient malgré tout. Autant dire que Calypso a toujours eu une place dans la vie de Nix. Encore aujourd’hui, elles sont très proches, peut-être même encore plus qu’avant. Le fait que Nix soit l’une des rares personnes à ne pas trembler devant la colère de Calypso la rend encore plus unique aux yeux de notre folle à la crinière rouge. Elle partage énormément de choses avec Nix et aime lui faire découvrir de nouvelles sensations, de nouveaux sentiments. Inutile de préciser qu’elle pousse souvent Nix à se laisser aller à la colère. Petite anecdote : le jour où Nix a commencé sa scolarité à l’école, les murs de l’Ecole ont tremblés comme jamais… Pourquoi ? Parce que la couleur de sa cravate n’était pas la même que celle de Calypso lorsque cette dernière était élève à l’Ecole.

Description Physique :
Si vous voyez au loin une grande femme avec des cheveux mi-longs, ondulés, particulièrement indomptables, d'un brun-foncé accompagné de mèches d'un rouge fambloyant, vêtue de rouge et portant un fouet à la taille, il ne fait aucun doute : il s'agit de Calypso.

Jamais vous ne pourriez la confondre avec une autre si elle venait à se trouver sur votre chemin. On ne peut pas la manquer, on ne peut pas ne pas la voir : c'est tout simplement impossible, car s'il est une femme qui est loin de passer inaperçue, c'est bien Calypso. Pourquoi? Nous venons de vous parler de son style vestimentaire unique, tout comme l'est sa tignasse (Ne dites pas tignasse devant elle si vous tenez à vos bijoux de famille). L'expression "L'habit ne fais pas le moine" ne s'applique absolument pas à notre Pécheresse. Il est clair que son apparence reflète au mieux sa personnalité.

Calypso est grande, très grande, tout du moins pour une femme, puisqu'elle atteint les 1m87 pour 70 kilogs. Autant vous dire qu'elle est assez impressionnante, ce serait-ce que par sa taille. Il faut aussi préciser qu'elle se tient toujours droite et qu'elle a cette habitude de regarder les gens de toute sa hauteur : dans ces moments-là, on a vraiment l'impression d'être minuscule et pour tout vous dire, on a surtout envie de se planquer le plus vite possible. D'une manière générale, quand on voit Calypso, on préfère se planquer.

Et si nous parlions de son visage à présent? Et quel visage mes amis, quel visage... Le mot le plus approprié est dur. Oui, les traits de son visage sont durs et sévères. Quant à son regard, il a beau être d'un joli vert Emeraude, encadré de longs et beaux cils, on n'en retient que sa dureté et les flammes de colère qui y dansent de manière presque constante. Ses sourcils bien dessinés amplifient cette sévérité et cette colère qui se dégage de son regard. Effet voulu par notre chère Calypso bien entendu. Effet qui est encore amplifié grâce au maquillage pour lequel elle a opté depuis longtemps : les yeux entourés de fins traits d'un crayon noir, et tout autour, ce rouge fambloyant. Cette étrange masque de lave qui, au final, ne réchauffe aucunement mais fait plutôt froid dans le dos. Pour ce qui est de sa bouche, ses fines lèvres ne dessinent que très rarement de véritables sourires. Des sourires mauvais, des sourires froids, des sourires sadiques, ça elle sait bien faire. Mais des sourires rassurants, des sourires châleureux... Elle ne sait en donner qu’à Nix.

Nous n'avons parlé que trop brièvement des tenues de Calypso. Du rouge, du pourpre, du noir : voilà les couleurs dominantes des tenues de Calypso. Si vous fouillez dans son armoire (en fait, vous ne le ferez jamais si vous tenez à rester en vie), vous y trouverez de nombreux bustiers, de longues jupes, des robes, un nombre incalculable de gants et beaucoup de boas. Vous savez, ces trucs à plumes que l'on porte autour du cou et qui vous chatouille. Eh bien Calypso en est dingue. Les pantalons? Elle n'en porte jamais. Elle porte souvent des bijoux -colliers, bagues, bracelets-, tous ornés de Rubis bien entendu. Calypso est donc très féminine.

Maintenant, en tout sincérité : vous pensez vraiment que vous pourriez la confondre avec une autre ou la louper? Quoi? Dites-le plus fort voyons... Non? Voilà, j'avais raison.

Caractère :
-DEHORS!!!!!!!!!

Une porte qui s’ouvre à la volée, on voit passer à toute vitesse un élève qui s’enfuit en courant. Si vous jetez un œil aux murs autour de vous, vous pouvez remarquer quelques fissures. Eh oui : Calypso vient de piquer l’une de ses nombreuses colères.

C’est cela qui définit Calypso : La Colère. Elle est la Colère.

Très jeune déjà, elle était très colérique, agressive, violente et susceptible. Elle pouvait piquer une crise pour un rien. C’est toujours le cas, soyez tranquilles… Ou pas. Bref, Calypso est une grande nerveuse. Le moindre petit événement qui ne va pas dans son sens peut la mettre dans une rage folle. Ses colères sont sans égal, et il ne faut jamais rester dans les parages quand on voit que la moutarde lui monte au nez.

Calypso ne se remet jamais en question : elle a toujours raison. Si quelque chose ne va pas, si quelque chose se passe mal, elle ne pensera jamais une seule seconde que cela peut venir d’elle, non. Quelque chose ou quelqu’un sera toujours responsable. Et ce quelque chose ou quelqu’un, subira sa colère, quoi qu’il arrive. Elle est donc très sûre d’elle-même.

Elle est également extrêmement rancunière. Il ne faut jamais ne serait-ce que songer à lui faire un mauvais coup car elle se fera un plaisir de vous le rendre. Vous connaissez le terme Triple choc en retour ? Eh bien avec Calypso, c’est bien pire que ça. Ce que vous lui ferez, elle vous le rendra au centuple. Cela nous amène à un autre trait de caractère de notre Pécheresse : elle est particulièrement sadique. Elle sait où faire mal, et elle le fait sans aucun état d’âme.

Aucun était d’âme.

Calypso n’a jamais de remords. Pourquoi Diable en aurait-elle ? Elle n’a jamais tord voyons.

Calypso est aussi très lunatique. Un jour blanc, l’autre noir, elle est particulièrement instable. On peut la qualifier de Nitroglycérine ambulante. Elle est extrêmement impulsive et agit toujours sur des coups de tête.

Ces différents traits de caractère montrent que Calypso est une femme très entière et ne croyez surtout pas qu’elle a un cœur de pierre, au contraire. Si elle avait un cœur de pierre, si elle ne ressentait rien, ses colères ne seraient pas aussi impressionnantes. En fait, Calypso ressent tout de manière excessive. La haine, mais aussi l’amour.

Oui, vous avez bien lu : l’amour.

Elle est capable d’aimer, elle est capable de s’attacher. Mais pour que cela se produise, il faut vraiment être exceptionnel aux yeux de Calypso. Il faut qu’il y ait un déclic, il faut qu’un courant passe. Si cela n’arrive pas, elle ne fera aucun effort pour essayer de s’attacher ou même de simplement apprécier quelqu’un.

Il est également important de préciser que Calypso possède un côté assez excentrique qui peut s’avérer parfois assez déroutant. Elle a quelque chose de… Bon, n’ayons pas peur des mots : elle est tout simplement cinglée.

Et pour finir, sachez qu’elle a un sens de l’humour assez développé mais quelque peu particulier. Inutile d’en dire plus : vous aurez sans doute bien assez tôt l’occasion de comprendre en quoi son sens de l’humour est particulier.

Vous l’aurez compris, Calypso est une femme très complexe.

Particularité :
La particularité de Calypso réside dans sa voix. Une voix assez grâve pour une femme. Mais surtout une voix, qui quand notre Professeur la lève, peut en devenir assourdissante. Plus elle va se mettre en colère, et plus elle va lever la voix, et plus cette voix va s'élever, plus elle va devenir puissante. Puissante au point de résonner dans un écho vraiment dérangeant et surtout, elle peut en arriver à fissurer quelques murs et briser quelques vitres. Cela arrive d'ailleurs un peu trop souvent...

Autre chose : Calypso possède un fouet qu'elle garde toujours sur elle. Méfiance...

Pouvoir :
Feu Destructeur
Le Flux réagit ici à la colère : quand l'infecté peut encore se maitriser, il génère une chaleur intense au niveau de ses mains, capable de brûler les choses au moindre contact. Quand la colère se transforme en fureur incontrôlée, le corps tout entier produit cette même chaleur, avec la même retombée pour ce que l'infecté touche... mais l'organisme n'est pas réellement habitué à produire une telle énergie, et cela devient rapidement douloureux.

Péché :
La Colère

Matière enseignée :
Initiation à la Fureur / Combat

_________________
Calypso Edoneth ~ Professeur Signaturecalypsour5


Dernière édition par le Ven 18 Jan - 1:58, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/l3erenice
Calypso Edoneth
Colère ~ Professeur

Colère ~ Professeur
Calypso Edoneth

Nombre de messages : 109
Age : 36
Localisation : Derrière vous peut-être... Retournez-vous pour voir?
Métier ou année d'étude : Professeur
Date d'inscription : 04/01/2008

Calypso Edoneth ~ Professeur Empty
MessageSujet: Re: Calypso Edoneth ~ Professeur   Calypso Edoneth ~ Professeur EmptyJeu 17 Jan - 22:59

Histoire :

Bruit de verre cassé. Audrey se réveille en sursaut dans son lit. Des cris viennent dans la cuisine. Elle jurerait avoir vu les murs trembler quelques instants.

-DE TOUTE FACON JE ME FICHE DE CE QUE TU PENSES PUISQUE JE PARS D’ICI ET TU N’AS RIEN A DIRE !!!

-OH OUI TU T’EN VAS ET C’EST TRES BIEN COMME CA !!!

Calypso claque la porte de la cuisine et monte dans sa chambre finir ses valises. Quelques heures plus tard, la voilà sur le pallier, aux côtés de son grand-père : ils sont sur le point de partir. Elle se retourne et fixe son père.

-Je te déteste.

Il ne dit rien.

-Et ce que tu m’as fait… C’que vous m’avez fait, vous l’emporterez pas au Paradis.

-C’est une menace ?

Et Calypso se contente de sourire. Un bref regard pour sa mère et elle ferme la porte. Elle part vivre chez son grand-père : elle a 10 ans.

Mais revenons plusieurs années en arrière. A la naissance de leur fille Calypso, Audrey et Leon ne se doutaient guère de ce que leur fille allait leur faire subir quelques années plus tard. Ce grand et beau bébé avait l’air tellement adorable. Seulement l’air, parce qu’en réalité, elle était détestable. Elle hurlait jour et nuit, et ses parents furent dans l’impossibilité de fermer l’œil pendant un long, long moment. Mais tous les bébés pleurent n’est-ce-pas ? C’était ce qu’ils se répétaient sans cesse pour tenir le coup. Calypso finit par se calmer un peu, et dès lors, elle permit à ses parents d’avoir à nouveau de véritables nuits de sommeil. Cependant, les colères ne se calmèrent pas la journée : dès qu’elle avait faim, elle hurlait à en percer les tympans.

Mais le pire était en réalité à venir.

Au fur et à mesure que Calypso grandit, son fort caractère prit le dessus sur sa mère qui décida de ne plus rien lui refuser et donc, de ne plus s’opposer à sa fille. Pour le père de Calypso, ce fut différent : refusant catégoriquement de céder à sa fille, un conflit permanent s’installa entre eux deux. Souvent, les hurlements de Calypso retentissaient de la maison.

Vers l’âge de 9 ans, elle commença à devenir violente envers les autres : ses parents, ses camarades de classe, ses professeurs. Elle était particulièrement agressive et ne s’excusait jamais du mal qu’elle pouvait faire aux autres : jamais. Alors, persuadés que leur fille avait un problème, ses parents décidèrent de la faire suivre. Ce qui en résultat ? Différents cachets pour calmer la demoiselle. A partir de ce moment-là, Calypso ressembla plus à un zombie qu’à autre chose. Une chose était certaine : elle n’était plus elle-même.

Puis vint son dixième anniversaire et comme à chaque anniversaire, Robert, son grand-père paternel fut invité. Cela faisait plus de deux ans qu’il n’avait pas vu sa petite fille car, profitant de sa retraite, il était parti en voyage. Lorsqu’il entra dans la maison, lorsqu’il vit sa petite fille plus calme qu’un lac, le regard vide, il comprit tout de suite que quelque chose n’allait pas. Elle était différente. Lui, il avait toujours adoré son côté excentrique, son côté impulsif. Il demanda donc à parler à son fils et à sa femme. Lorsque ceux-ci lui expliquèrent ce qu’il en était, Robert entra dans une colère noire et dut faire un immense effort pour ne pas céder à la tentation de laisser son fils sur le carreau.

C’est à ce moment-là qu’il décida d’emmener Calypso avec lui, de devenir son tuteur légal et de l’élever comme sa propre fille. La procédure fut plutôt facile et rapide puisque les parents de Calypso ne s’opposèrent pas à cette décision. La demoiselle retrouva son état normal puisque le traitement fut stoppé sans attendre, et elle partit rapidement vivre chez son grand-père.

Dès lors, tout se passa pour le mieux. Il engagea un précepteur pour que Calypso puisse étudier à la maison, ce qui permit d’éviter d’éventuels problèmes à l’école. Croyez-le ou pas, mais Calypso piquait rarement des colères contre son grand-père. Pourquoi ? Mais tout simplement parce qu’il aimait sa petite fille telle qu’elle était, parce qu’il avait confiance en elle.

Deux ans passèrent ainsi.

Puis, vint ce jour. Ce fameux jour où elle reçut cette lettre. Cette lettre qui allait changer son existence toute entière. Ce fut d’abord l’étonnement, puis l’euphorie : elle était tellement spéciale qu’on l’avait acceptée dans cette Ecole. Comme vous pouvez l’imaginer, elle avait hâte d’y aller. Le seul détail qui fit quelque peu souffrir Calypso : son grand-père. Elle allait devoir le quitter. C’est qu’elle l’aimait beaucoup, et elle était habituée à vivre à ses côtés. Ils discutèrent longuement de toute ceci et il la rassura : elle allait pouvoir revenir à chaque vacances et puis surtout, elle s’en allait vers une nouvelle vie plus excitante, qui lui était destinée. Arriva la séparation : Calypso promit à son grand-père qu’elle serait la meilleure dans tout ce qu’elle entreprendrait.

Arrivée à l’Ecole, elle fut littéralement subjuguée mais en même temps très à l’aise. En réalité, elle avait l’impression que c’était là sa place, et nulle part ailleurs. Lorsque l’on lui injecta le Flux, elle fut absolument ravie de découvrir ses pouvoirs : le feu. Pour elle, c’était ce qu’il pouvait y avoir de mieux. Il fut décidé que son Péché serait la Colère, comme vous devez vous en douter. Elle se passionna rapidement pour les cours (plus particulièrement pour les cours liés à la Colère et à l’Envie), mais se fit beaucoup d’ennemis parmi les élèves. En réalité, elle était tellement agressive qu’il ne se passait pas un jour sans qu’elle ne se batte et qu’elle ne joue un mauvais tour. Elle aimait plus particulièrement martyriser les élèves liés au Péché de la Paresse (même maintenant en tant que Professeur, ils sont ceux qu'elle préfère martyriser).

Malgré cette attitude agressive, elle s'attacha à quelqu'un. Un petit bout de personne dont elle ne souspçonnait pas l'existence : Nix, la fille du Directeur. Celle-ci traînait beaucoup dans les couloirs de l'Ecole et Calypso la remarqua rapidement et, allez savoir pourquoi, elle s'attacha à la petite fille. Peut-être parce qu'elle avait un caractère qui plaisait à Calypso, peut-être parce que Nix n'avait pas peur de Calypso quand celle-ci s'énervait... Quoi qu'il en soit, dès que Calypso avait un moment de libre, elle essayait de le passer en compagnie de Nix. Cette petite fille devint rapidement aussi importante qu'une soeur pour Calypso.

C'est au début de sa deuxième année que Calypso se rendit compte qu'elle possédait une étrange particularité : sa voix pouvait avoir un étrange effet lorsqu'elle se mettait à crier. Elle émettait un son assez étrange, fort et assourdissant. Rien de bien extraordinaire puisqu'à l'époque elle avait une voix assez aigüe, mais assez pour faire reculer les plus téméraires. Il y eut une autre nouveauté pour la demoiselle en ce début de deuxième année : son fouet. Son grand-père le lui avait acheté pendant les vacances, à la demande de la demoiselle bien entendu. En deuxième année, et déjà plus redoutable que jamais.

A l'Ecole, le temps passa à une vitesse fulgurante et bientôt, elle débuta sa troisième année. Année qui fut très importante pour Calypso car c'est pendant cette année-là qu'elle décida de ce qu'elle allait faire plus tard : elle souhaitait enseigner dans cette Ecole. Et le seul poste qui l'intéressait était occupé par son professeur préféré. Mais professeur préféré ou pas, au moment venu, il allait falloir l'écarter de son chemin. Elle avait encore quelques années pour y réfléchir. Années qui se suivirent et se ressemblèrent : les cours, les mauvais tours, les bagarres, les blessures plus ou moins grâves pour certains élèves, les colères de plus en plus grandissantes, et surtout Nix. Nix qui grandissait, encore et encore. Plus le temps passait et plus les deux demoiselles se rapprochaient. Différentes, et pourtant pareilles...

Lorsque Calypso débuta sa cinquième année d'études à l'Ecole, sa réputation n'était déjà plus à faire. Agressive, violente, dominante, elle faisait honneur à son Péché. En ce début de cinquième année, de nombreuses vitres explosèrent sous la colère de Calypso. Pourquoi? Mais parce que plusieurs élèves avaient eu la mauvaise idée de lui poser des questions sur la disparition de ses parents, survenue pendant le mois d'Août de cette même année. Elle ne souhaitait pas parler de ses parents, et s'il y avait bien un sujet qui la mettait dans une rage folle, c'était celui-ci. Ces quelques élèves inconscients servirent donc d'exemples aux autres : ne jamais, jamais, demander quoi que ce soit à Calypso au sujet de ses parents. Etait-elle la responsable de ces disparitions? Allez savoir... La seule qui pouvait répondre à cette question était Calypso, mais il n'y a jamais répondu, du moins pas encore.

Passons, ceci n'est guère important (du moins, pas pour elle).

Pendant ses dernières années d'études elle prépara en douce sa prochaine succession au poste de professeur d'Initiation à la fureur. Et c'est le jour même de la remise des diplômes que le professeur disparut dans des circonstances qui sont toujours inconnues à ce jour. Ce que l'on sait pour sûr, c'est que tout juste après avoir reçu son diplôme, Calypso est allée trouver le Directeur et lui a avoué son envie et son désir de devenir à son tour professeur dans cette Ecole. Et ce que l'on sait également, c'est qu'il a accepté qu'elle devienne à son tour professeur et ce, sans attendre. Il se doutait bien entendu qu'elle était responsable de la disparition de l'ancien professeur, et c'est sans doute l'une des raisons qui a poussé le Directeur a accepté la demande de Calypso. Et puis, il connaissait parfaitement la relation qui existait déjà à l'époque entre sa fille et l'élève, alors...

Alors, Calypso devint dès la rentrée suivante : Professeur d'Initiation à la fureur.

Quel bonheur pour cette jeune demoiselle tout juste diplômée! Et quelle fierté pour son grand-père!

Les choses sérieuses commencèrent à ce moment-là. Elle avait bien l'intention de pousser tout ses élèves à la Colère, de les pousser à se laisser complètement aller, de les pousser à exploser quelles qu'en soient les conséquences. En parlant d'exploser... Caliban se rendit rapidement compte que Calypso avait tendance à détruire tout sur son passage lorsqu'elle utilisait son pouvoir de manière assez violente et c'est pourquoi il construit pour elle des appartements en matériaux spéciaux afin qu'elle arrête de tout embrasser une fois rentrée dans ses appartements à la fin de la journée. Sa salle de classe a d'ailleurs été aménagée de la même manière, afin d'éviter de nouveaux accidents.

Neuf années...

Neuf années d'enseignement dans cette école et si sa réputation d'élève n'était plus à faire, il en est de même pour sa réputation de professeur. Tout le monde se rappelle ce jour où Nix a finalement été liée à l'Orgueil et où Calypso a brûlé de rage tout ce qui se trouvait sur son passage. Car oui, jusqu'à la dernière minute, elle avait espéré que Nix porterait les couleurs de la Colère. On sait qui est Calypso Edoneth. On sait qu'il ne lui faut pas lui chercher querelle si on ne veut pas se retrouver entre la vie et la mort. On sait qu'il ne faut pas faire de mal à Nix si on tient à vivre vieux. On sait que si l'on entend un étrange grondement et que les murs tremblent, c'est parce que Calypso a un peu trop levé la voix. On le sait tout ça... Oh oui, on ne le sait que trop bien.

Alors, vous qui êtes nouveaux, vous qui allez commencer votre première année dans cette école, n'oubliez jamais qui, en ces lieux, est la Déesse de la Colère.

N'oubliez jamais qui est Calypso Edoneth.

_________________
Calypso Edoneth ~ Professeur Signaturecalypsour5


Dernière édition par le Ven 18 Jan - 1:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/l3erenice
Caliban Leviaz
Envie ~ Directeur

Envie ~ Directeur
Caliban Leviaz

Nombre de messages : 1050
Age : 31
Localisation : Dans son labo, dans son bureau... des endroits comme ça.
Métier ou année d'étude : Directeur et Professeur responsable de l'Envie.
Date d'inscription : 30/12/2007

Calypso Edoneth ~ Professeur Empty
MessageSujet: Re: Calypso Edoneth ~ Professeur   Calypso Edoneth ~ Professeur EmptyVen 18 Jan - 1:37

Twisted Evil J'adore, j'adore, Niark !

Je te laisse éditer pour les fautes que tu as vues, mais je déplace quand même dans les fiches validées ^^

_________________
Calypso Edoneth ~ Professeur Calibansign2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://val-des-ombres.forumactif.com
Calypso Edoneth
Colère ~ Professeur

Colère ~ Professeur
Calypso Edoneth

Nombre de messages : 109
Age : 36
Localisation : Derrière vous peut-être... Retournez-vous pour voir?
Métier ou année d'étude : Professeur
Date d'inscription : 04/01/2008

Calypso Edoneth ~ Professeur Empty
MessageSujet: Re: Calypso Edoneth ~ Professeur   Calypso Edoneth ~ Professeur EmptyVen 18 Jan - 1:59

J'suis vraiment ravie que ça te plaise Twisted Evil

Normalement, j'ai corrigé toutes les fautes mais comme il est tard... M'enfin, j'pense que c'est bon!

Planquez-vous les loulous : Calypso arrive... Ca va chauffer!!!!

_________________
Calypso Edoneth ~ Professeur Signaturecalypsour5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/l3erenice
Contenu sponsorisé




Calypso Edoneth ~ Professeur Empty
MessageSujet: Re: Calypso Edoneth ~ Professeur   Calypso Edoneth ~ Professeur Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Calypso Edoneth ~ Professeur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Calypso.
» Professeur Gérard V. Étienne est mort. Paix à son âme.
» Arrivée du Professeur Flitwick et de Gregory Goyle
» ? La Grotte De Calypso ?
» Calypso

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Val des Ombres :: Hors Jeu :: Fiches Personnages :: Fiches Acceptées : Adultes et Equipe Pédagogique-
Sauter vers: