AccueilFAQRechercherPartenairesS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Description des appartements de Salluste Mammon...

Aller en bas 
AuteurMessage
Salluste Mammon
Avarice ~ Professeur

Avarice ~ Professeur
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 31
Localisation : Sur/sous un tas d'or
Métier ou année d'étude : Professeur responsable des élèves de l'Avarice - Comptable
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Description des appartements de Salluste Mammon...   Dim 24 Fév - 18:22

Tour de l’Ouest, tour de l’avarice. Vous venez d’en monter les cent-trente-sept marches qui vous ont mené au deuxième et dernier étage de la tour et êtes arrivé dans un large couloir donnant sur une double porte d’une hauteur de deux mètres cinquante trois. La porte, imposante et stylisée, est faite d’argent et de verre. La base de la porte est faite d’argent, lui-même incrusté de symboles dorés. Le centre de la double porte est de verre, mais d’un verre épais et solide, infranchissable, qui offre à votre vue l’entrée du bureau de l’économe de l’Ecole du Flux. À hauteur du regard d’un adulte assez grand, hauteur qu’on pourrait estimer à un mètre quatre-vingt quatre, dans la plaque de verre, un nom est incrusté en lettres d’or finement ciselé : $alluste Mammon.

Sur votre droite, un petit bouton doré fera résonner un curieux carillon rappelant à l’oreille avertie le bruit de centaines de pièces d’or s’écoulant et s’entrechoquant l’une l’autre dans de jolis tintements sonores. Peut-être n’avez-vous pas remarqué la minuscule caméra dans le coin supérieur droit de la porte, juste au dessus de la sonnette. C’est elle qui va donner votre identité au professeur responsable de l’Avarice, qui en un coup d’œil sur son écran de surveillance se rappellera vos noms, prénoms, pouvoirs, antécédents scolaires et taille du porte-monnaie. Vous entendrez alors une sorte de suite de déclics, qui fera s’ouvrir la porte, libérée de ses nombreux verrous automatisés et solides. Enfin, vous pourrez entrer dans la pièce principale, qui dès l’entrée, s’annonce luxueuse. Vous ne le remarquez sans doute pas, mais en franchissant le pas de la porte, vous venez de passer par un détecteur de métal. Si vous avez ne fut-ce qu’une once de métal sur vous, qu’il soit précieux ou non, il sera détecté et l’alarme, une fine sonnerie stridente et aigüe, vous assourdira un instant, tant qu’elle ne sera pas désactivée.

La pièce est éclairée par de grandes fenêtres qui laissent entrer le soleil et la clarté de l’extérieur. Elles sont encadrées par de précieux rideaux en soie cyan, qui s’accorde avec les tons de l’endroit que sont le blanc, l’or et le cyan. Les murs sont peints d’une couleur blanche éclatante et fraîche, et sont décorés de peintures modernes et très chères en accord avec les teintes claires de la pièce.

Un vaste bureau vous fait face, tout de bois blanc orné de dorures discrètes et élégantes. Incrusté dans celui-ci, l’écran de surveillance qui vous a identifié à votre entrée, juste à côté d’un ordinateur portable de la dernière génération, recensant tous les comptes, entrées d’argent et dépenses de l’Ecole du Flux, bien que Salluste ait tout en mémoire dans sa tête. Le directeur préfère avoir une trace notée de toute cette administration. Un petite plaque dorée posée à votre vue indique une consigne que vous devez respecter scrupuleusement : « Ne touchez à rien ! » Comme pour vous narguer, les représentations des trois pyramides égyptiennes sont posées là, en or massif. Un autre petite notice, plus discrète, est posée à côté : « Caliban Leviaz et les élèves de l’envie sont priés de ne pas baver… »

Derrière le bureau, dont les nombreux tiroirs regorgent des objets confisqués aux élèves, est soigneusement rangé un confortable et imposant fauteuil de cuir, modèle chef d’entreprise.

À votre droite se trouve le coin détente, toujours dans la même pièce, toujours dans les mêmes tons. Un long canapé cyan est posé devant une télé qui ferait plus penser à une salle de cinéma par sa taille imposante. Un écran plasma ultra plat, muni de la haute définition et d’un style très ‘High-tech’, qui dispose de l’effet ‘home cinéma’ par des hauts parleurs blanc et or disposés autour de ce coin détente. Contre le mur, un mini bar rempli de toutes les boissons, alcoolisées ou non sur lequel est posée une petite affichette sur laquelle il est noté : « Noïtrid Dièsinam et les élèves de la gourmandise sont priés de s’éloigner… »
Au dessus du minibar, une collection de verres en cristal trône sur une plaque de verre fixée au mur par deux rivets d’or. Là aussi, un petit mot : « Calypso Edoneth et les élèves de la colère sont priés de ne rien casser… »

Sur votre gauche, vous pouvez apercevoir l’entrée de la chambre de Salluste. Une petite indication est inscrite sur la plinthe : « Eva Eden et les élèves de la Luxure sont priés de ne séjourner ici que s’ils y ont été invités… »

Les tons de la chambre changent fortement avec le bureau, ou tout était clair. Ici, l’ambiance est pesante, lourde, rococo, diraient certains. Le gigantesque lit à baldaquin en acajou sombre est recouvert d’une couette bordeaux tissée d’or. De nombreux oreillers reprenant ces couleurs : rouge, bordeaux et or, finissent d’achever le décor de la couche de Salluste. Sur la table de nuit en ivoire et or, un petit mot : « Hypnos Tempe’la et les élèves de la paresse sont priés de ne pas se coucher… »
La décoration de la chambre est surchargée. De lourds rideaux dorés et rouges, des peintures ornent les murs à outrance, des bibelots tous plus chers et précieux les uns que les autres, bref, vous avez l’impression d’étouffer sous le luxe de cette pièce.

Une porte adjacente mène à la salle de bain du professeur de l’Avarice. Là, tout est de nouveau dans des tons blancs et cyan. La baignoire, que certains appellent jacuzzi géant, d’autres, piscine privée, prend une bonne partie de la pièce. Il y a aussi un grand miroir cerné d’une bordure de diamants, à côté duquel une petite inscription est notée : « Selena Rhyn et les élèves de l’Orgueil sont priés de ne pas se lécher le reflet… »

Mais toujours aucune trace de Salluste Mammon. Revenant dans la pièce principale, vous observer un détail qui vous a échappé au premier abord. Derrière une tenture cyan, une porte ultra blindée munie de dizaines de serrures plus compliquées les unes que les autres est légèrement ouverte, et un léger bruit de pièces s’entrechoquant vous parvient aux oreilles. Lorsque vous approchez, le tintement disparait et Salluste Mammon sort de sa pièce servant de coffre fort, regroupant tout l’or de l’institut ainsi que le sien. C’est sa pièce, personne l’a le droit d’y rentrer. Il claque la porte sans un mot et toutes les serrures se ferment automatiquement. Il sourit alors, vous tendant sa main gantée. Avez-vous quelque chose à lui donner ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Description des appartements de Salluste Mammon...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Description physique (PV: Gin et Lil Meyer)
» Cours de description Physique (PV Lokhlass)
» [HRP] Description de la forêt
» Description physique (PV Vlacula)
» Description & Plan de table

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Val des Ombres :: L'Ecole du Flux :: Tour Ouest :: Appartements de Salluste Mammon-
Sauter vers: